Huile essentielle de Patchouli

Très connue en parfumerie pour son parfum puissant, cette huile essentielle précieuse s'incorporera très bien dans des soins cosmétiques pour les peaux à imperfections car elle est régénérante et purifiante.
L'huile essentielle de Patchouli permet également de faire des massages décongestionnants afin d'apaiser les jambes lourdes grâce à ses propriétés tonifiantes et circulatoires mais pas que ...
Caractéristiques du produit :
Quantité :  10 ml
Nom latin : Pogostemon cablin (Blanco) Bentham
Partie distillée : Feuilles
Origine : Indonésie, Sri Lanka
Statut régl. : Cosmétique & bien-être
Nom INCI : Pogostemon Cablin Leaf Oil

OlfactionL’essence obtenue a une odeur puissante et complexe, boisée, terreuse, moisie, camphrée, qui peut rapeller l’odeur d’un bouchon de vin ou d’une pomme trop mûre. Il est indispensable aux accords chyprés (Miss Dior (Originale)), et on le retrouve dans de nombreux orientaux (Angel) ou boisés (Polo).
Pour le bien-être :
-Angoisse
-Anxiété
-Fatigue nerveuse et/ou physique
-Fatigue sexuelle
-Méditation (favorise)
-Nervosité
-Sommeil (troubles)
-Stress
-Surmenage
-Tension nerveuse   
    Bienfaits physiques :
    -Cellulite
    -Hémorroïdes
    -Jambes lourdes
    -Troubles circulatoires (œdème, rétention d’eau) 
    -Varices 
    -Cicatrices récentes
    -Mycose du cuir chevelu
    -Digestion lente ou difficile

    Précautions d'emploi et contre-indications de l'huile essentielle de ravintsara


    Encore aujourd’hui, la confusion entre le Ravintsara et le Ravensare perdure. En effet, on entend encore souvent les consommateurs, voir même les vendeurs, dire que ce sont des huiles essentielles identiques, c’est juste le nom qui change… c’est évidemment faux : le ravintsara est riche en Eucalyptol , alors que le Ravensara contient selon le cas, de l’estragole, du limonène, des sesquiterpènes, et ne présentera donc pas les mêmes propriétés que le Ravintsara.
    Précaution d'emploi:
    -Ne pas inhaler ou instiller dans le nez avant l’âge de 12 ans
    -Voie orale déconseillée chez l’enfant de moins de 12 ans
    -Diffusion et inhalation déconseillée chez les sujets asthmatiques ou présentant un dessèchement de la cornée.
    -Déconseillée chez la femme enceinte et allaitante sans l’avis d’un aromathérapeute
    Contre indications:
    -Usage chez l’enfant de moins de 2 ans, et chez les sujets épileptiques
    -Instillation dans le nez chez l’enfant.
    -Application cutanée sur la poitrine, le cou ou le visage, chez l’enfant de moins de 4 ans
    -Voie orale chez l’enfant de moins de 7 ans
    -Voie orale chez des personnes présentant des troubles inflammatoires gastro intestinaux ou biliaires
    Interactions médicamenteuses:
    Prudence en cas de prise concomitante de médicaments à faible marge thérapeutique. En cas de doute, demander conseil à votre médecin ou pharmacien.
    Aspects toxicologiques:
    L’HE de Ravintsara est très peu toxique pour la population générale, et sera très bien tolérée dès lors que l’on respecte les précautions d’usage et les doses thérapeutiques.
    Pour rappel, les HE riches en Eucalyptol ont causé dans le passé des cas d’intoxications graves du fait d’une utilisation inappropriée.
    L’intoxication se manifeste le plus souvent par des douleurs abdominales et des vomissements. En fonction de la dose ou de l’individu, des signes de dépression du système nerveux central peuvent suivre : de la léthargie, mais aussi des apnées, ou des arythmies cardiaques. Contrairement à l’enfant, les cas de convulsions sont rarissimes chez l’adulte.
    Très exceptionnellement, l’ingestion de doses thérapeutiques peut provoquer des nausées, vomissements ou diarrhées.
    Les enfants de moins de 4 ans présentent une sensibilité particulière : les HE riches en eucalyptol, même à des doses thérapeutiques, peuvent en effet provoquer chez l’enfant en bas-âge des crises convulsives, en particulier lorsqu’elles sont instillées dans le nez de l’enfant.
    Il est aussi à noter que l’eucalyptol augmente la pénétration d’autre principe actif à travers la peau.
    A doses élevées ou répétées, l’eucalyptol pourrait activer les enzymes de dégradation des médicaments (induction des cytochromes hépatiques), ce qui pourrait modifier leur efficacité, en particulier si il s’agit de médicaments à faible marge thérapeutique.
    AVERTISSEMENT :

    Cette fiche ne remplace pas un avis pharmaceutique ou médical. En cas de doute ou de besoin, il est toujours recommandé de consulter un médecin. Les huiles essentielles ne peuvent se substituer à un traitement médicamenteux sans avis médical ou pharmaceutique préalable.Les auteurs et passeport santé ne sauraient être tenus pour responsables quant aux conséquences provenant d’un emploi, abusif ou non, des informations mentionnées dans cette fiche.

    Customer Reviews

    No reviews yet
    0%
    (0)
    0%
    (0)
    0%
    (0)
    0%
    (0)
    0%
    (0)